Vous êtes ici: Accueil

Menu:

« Pour être Homme, il faut tout à la fois s’être identifié à autrui en tant que modèle humain et s’en être différencié. »
(H. Wallon)

 Imprimer cette page

BIENVENUE SUR LE SITE INTERNET DE L'ALPD!

23.09.2018

journée européene de la psychomotricité


19.09.2018
Catégorie : General
Posté par : tilly

Journée Européenne de la Psychomotricité

Vous avez dit psychomotricité? psychomotricien/ne?

 

Le psychomotricien est un professionnel de santé travaillant en libéral ou en institution.

Il s'intéresse aux manifestations corporelles et psychiques de la personne dans sa globalité, du nourrisson à la personne âgée, en considérant les aspects moteurs, cognitifs, affectifs et relationnels.

 

Qu'est-ce que cela signifie exactement?

 

Un psychomotricien peut travailler dans les domaines de la prévention, du dépistage ou de l'éducation.

Le plus souvent le psychomotricien travaille dans les domaines de la rééducation ou de la thérapie.

 

Sur ordonnance médicale, le psychomotricien établit un bilan psychomoteur qui comporte des tests, des épreuves et des observations. Ce bilan a pour but d'évaluer aussi bien le mode d’expression de la personne que ses compétences et ses difficultés dans les différents domaines psychomoteurs :

 

  • Le développement psychomoteur,
  • La maturation et la régulation tonique,
  • Le développement sensori-moteur,
  • Le schéma corporel et l'image du corps,
  • La latéralité,
  • La motricité globale et fine
  • L’organisation spatio-temporelle
  • Le domaine tonico-émotionnel,
  • La gestualité et les praxies
  • La graphomotricité (excluant les difficultés du langage écrit).

 

A l'aide du bilan psychomoteur, qui évalue les différents domaines de la psychomotricité, le praticien établit un projet thérapeutique (interventions et soins psychomoteurs) ensemble avec la personne en incluant son environnement.

Ce projet thérapeutique comporte plusieurs pistes, afin que la personne puisse renforcer ses compétences, compenser ou adapter certains domaines en difficulté.

Le bilan psychomoteur permet aussi de diagnostiquer des troubles psychomoteurs tels que l’inhibition psychomotrice, les instabilités psychomotrices ou les dysharmonies psychomotrices.

 

 

Voici quelques exemples illustrant certains aspects du bilan ou des interventions:

Le psychomotricien observe comment la personne bouge dans sa globalité ou comment elle exécute les mouvements plus fins. Entre autres sont évalués la qualité de son équilibre, les compétences de coordination, de dissociation ou encore les capacités spatiales ou temporelles d'un geste.

Un domaine qui touche plus souvent les enfants en âge scolaire est la graphomotricité.

Ce domaine englobe l'utilisation d'outils scripteurs, le dosage de force adéquat lors de l'utilisation de ces outils, la précision du geste, la coordination oculomotrice, c'est à dire la capacité de coordonner la vision avec les gestes par rapport à son propre corps, à l'outil utilisé et au support sur lequel on écrit par exemple. La posture assise joue également un rôle important dans le domaine du geste écrit, car elle peut tant soutenir que bloquer la fluidité de l'écriture. Nous pouvons donc constater qu'apprendre à "écrire" est une activité complexe qui réunit plusieurs domaines qui doivent être coordonnés entre eux. Il faut bien évidemment comprendre que le psychomotricien ne va pas rééduquer des problèmes de dysorthographie, mais bien les difficultés du geste de l'écrit.

D'autres exemples de domaines psychomoteurs sont  le schéma corporel et l'image du corps. Il s'agit ici de la perception, de la connaissance, du vécu à teinte émotionnelle que chacun a de son corps. Parfois une personne ne parvient pas à sentir ou à déterminer les limites de son propre corps par rapport à l'espace qui l'entoure. Ceci est le cas pour des enfants qui grandissent rapidement et ne parviennent plus à s'approprier leur corps qui change. La même chose peut s'appliquer à une personne âgée dont le corps devient moins agile ou fort, dû à l'âge, à une maladie, …. Il peut également arriver qu'une personne a une perception fausse de son propre corps, comme lors de l'anorexie mentale.

 

Le psychomotricien peut soutenir et travailler ces domaines, le plus souvent, ensemble avec d'autres spécialistes.

Tous les domaines psychomoteurs sont importants tout au long de la vie, chaque étape du développement psychomoteur ayant ses propres caractéristiques et uniques d'un individu à l'autre, d'un environnement à l'autre. L’évaluation nécessite ainsi un travail permanent d’interprétation qui continue après le bilan psychomoteur proprement dit.

 

Les interventions psychomotrices visent le soutien au développement, au maintien ou au rétablissement de fonctions de la cognition, de la perception et de la motricité, ainsi que celles qui touchent aux émotions.

Pour accompagner l'évolution du patient, le psychomotricien met des mots sur ce qu'il observe de l’expression corporelle de la personne. Il soutient les processus de prise de

 

conscience de soi, de son corps de ses émotions. Il accompagne la personne, afin qu'elle puisse (re)gagner confiance en soi s’appuyer sur ses compétences et renforcer ses capacités.

Le psychomotricien utilise également des modes d'approche plus ou moins directifs et des médiations telles que la relaxation (médicale / psychomotrice), le jeu, l'expression corporelle, les activités rythmiques, sportives ou plastiques, l’eau, les jeux d’adresse, la représentation du ressenti. Des séances individuelles ou de groupe sont proposées en fonction des besoins de la personne, mais aussi des possibilités dépendantes du lieu d’intervention.

Des réévaluations sont faites en cours de chemin thérapeutique, afin de continuer, de réadapter ou de décider de la fin de la prise en charge psychomotrice. La durée d’une prise en charge est adaptée aux besoins de la personne et évaluée ensemble avec celle-ci et son milieu (famille, médecin prescripteur, équipe pluridisciplinaire).

 

Au Luxembourg 84 psychomotriciens exercent, ceci en libéral, en milieu socio-éducatif, en pédiatrie, en psychiatrie, en gériatrie,....

Les bilans, les rééducations psychomotrices et la relaxation psychomotrice sont prescrits par un médecin pour tout psychomotricien exerçant en libéral.  Une prise en charge financière des prestations est faite de façon partielle ou totale par la Caisse de Santé (CNS, CMFEP,...) de la personne assurée.

Enfin, en cette journée de la psychomotricité et du psychomotricien (de la psychomotricienne), les deux associations de psychomotricité luxembourgeoises, l'ALPD (Association Luxembourgeoise des Psychomotriciens Diplômés) et le LAP (Lëtzebuerger Aktiounskrees Psychomotorik) voudraient remercier toutes les personnes qui soutiennent les psychomotriciens / psychomotriciennes et la psychomotricité au jour le jour, et qui ainsi permettent à de nombreuses personnes d'exercer cette profession passionnante.

 

Pour plus d’infos : www.alpd.lu, www.lap.lu